Le Blog Argentique

Découvre la photo argentique !

Régler le contraste des photos N&B sous l’agrandisseur argentique

Régler le contraste des photos N&B sous l’agrandisseur argentique

En photographie argentique, lorsqu’on tire nos photographies noir et blanc avec un agrandisseur, comme on l’a fait dans l’article  « Tirer ses photos argentiques avec un agrandisseur », on doit régler ce dernier pour obtenir une image correcte.

Pour ça, on doit avant tout s’occuper du focus, et de l’exposition, qui sont des paramètres assez simples à comprendre, mais on doit aussi régler correctement son contraste. Et pour ça, quand on fait des tirages argentiques, on utilise la notion de grade.

Qu’est ce qu’un grade en photo argentique ?

Quand on tire une photo argentique, on n’utilise que très peu la notion de contraste, puisqu’elle est plutôt réservée aux photographes. Le tireur quant à lui fait ses réglages grâce à des grades. Ces grades sont en fait des valeurs qui vont de 00 à 5, ils correspondent à des niveaux de contraste. Plus le chiffre est élevé, plus l’image finale aura un résultat contrasté. Au final, ces grades sont un peu les ancêtres des réglages de contraste qu’on retrouve sur les logiciels de retouche photo.

Exemples de niveaux de grade

Papier à grade fixe ou Multigrade ?

Il existe des papiers à grade fixe, ces derniers ont un contraste défini lors de leur fabrication. On peut par exemple choisir un papier à grade 1 si on veut un contraste faible, ou à grade 4 si on souhaite qu’il soit plus important. Ils sont pratiques à utiliser puisqu’il ne nécessitent aucune action particulière. Il suffit de choisir le type de papier adapté au résultat qu’on souhaite.

Mais il existe aussi des papiers appelés « Multigrade ». Ils permettent, avec le même papier, de réaliser tous les niveaux de contrastes possibles, ce qui évite de devoir acheter des paquets de papiers de tous les grades pour avoir du choix.

Et si les tireurs les plus anciens vous diront que le résultat des papiers Multigrade n’égalent pas les papiers à grade fixes, les améliorations qui ont été effectuées au fil des décennies les rendent incontournables. A tel point qu’aujourd’hui on retrouve des papiers multigrade même en laboratoire professionnel, et que les papiers à grade fixes sont pratiquement devenus introuvables.

Néanmoins, le choix d’un papier ne se résume pas au grade, et pour ceux qui ne l’ont pas déjà lu, voici l’article qui traite plus en profondeur de ce choix important lorsqu’on fait des tirages argentiques noir et blanc.

L’utilisation des papiers Multigrade

Le fonctionnement des papiers Multigrade est plutôt simple. Ils réagissent en fonction de la couleur de la lumière à laquelle on les expose. Si vous l’utilisez avec une lumière parfaitement blanche, il produit un grade 2, et donc des photographies au contraste assez léger. Mais en utilisant une lumière légèrement colorée, on va pouvoir régler le contraste de notre papier. Et pour ça, suivant ton agrandisseur il existe deux méthodes possibles.

Avec un agrandisseur noir et blanc

Le tiroir à filtre d’un Ahel 12 4/5

Si tu as un agrandisseur noir et blanc, tu ne peux pas régler la couleur de la lumière qu’il produit. Tu vas donc avoir besoin de Filtres Multigrade. Il suffit d’utiliser ses derniers pour filtrer la lumière qu’il produit, et ainsi lui donner une teinte. De cette manière tu obtiendras le niveau de contraste souhaité.

Si ton agrandisseur possède un tiroir à filtre, tu peux utiliser des filtres avant-objectif qui, comme leur nom l’indique, se placent avant l’objectif. Ce sont des plaques colorées en plastique qui existent en plusieurs tailles différentes. Tu as juste à les découper aux ciseaux pour qu’ils fassent parfaitement la taille du tiroir de ton agrandisseur. Ils ont le grand avantage d’être placés avant la zone de netteté, et n’impactent donc pas les photographies même s’ils ont des imperfections.

Si tu n’as pas de tiroir à filtre, il existe aussi des filtres après-objectif. A l’aide d’un porte filtre, tu vas pouvoir placer les filtres dont tu as besoin sous ton objectif. Ils sont souvent plus chers, puisqu’ils doivent avoir une qualité irréprochable comme ils peuvent compromettre la netteté des photographies. Mais ils ont l’avantage de pouvoir être adaptés sur n’importe quel agrandisseur.

Avec un agrandisseur couleur

Si tu as un agrandisseur couleur, tu peux régler la teinte de la lumière qu’il produit. Tu n’as donc pas besoin de filtre. Les fabricants de papiers Multigrade ont tous dans leurs documentations des tableaux indiquant les réglages à utiliser afin d’obtenir le grade voulu.

Voici par exemple le document fourni par Ilford. Ces derniers divisent les réglages suivant les types d’agrandisseurs existants. A noter que les agrandisseurs Durst sont subdivisés en 2 types, ceux dont la valeur maximale de M (magenta) est de 130, et ceux où elle est de 170.

Type de filtration en fonction des marques
Réglages pour filtration Multigrade
uniquement via la couleur Jaune
Réglages pour filtration Multigrade
via les couleurs Jaune et Magenta

Ils y indiquent, pour chaque grade, les valeurs de jaune (indiquée par la lettre Y) et de magenta (indiquée par la lettre M) à utiliser. Il suffit alors de suivre les réglages indiqués pour obtenir le grade voulu.

A savoir qu’il existe 2 types de filtrations, soit via une, soit via deux couleurs. La filtration à une couleur augmente légèrement les durées d’exposition par rapport à un tirage non gradé, mais il est nécessaire de régler à nouveau l’exposition à chaque modification du grade. Alors que la filtration à deux couleurs augmente davantage la durée d’exposition, mais elle varie très peu en cas de changement de contraste, et évite donc de devoir la rerégler en permanence.

Retrouve-moi sur
les réseaux sociaux !

Abonne toi à la Newsletter

pour être au courant des prochains articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *